En savoir plus ?

Contactez nos équipes pour organiser votre Positive Lab

Casser les frontières sociales et favoriser le vivre-ensemble par la mobilité durable

Le 5 octobre 2017 à la CCI du Havre dans le cadre du LH Forum 2017

 

Le XIXe siècle était celui des empires, le XXe celui des Etats-Nations, le XXIe sera celui des villes. L’évolution des modes de transport, l’abandon du diesel et de l’essence, le développement du tout électrique comme les nouveaux comportements nomades et la montée des inégalités sociales, nous oblige à repenser la mobilité. Véritable enjeu de justice social, la mobilité est au coeur du développement de la ville de demain. Comment tisser des liens sociaux, professionnels et éducatifs partout sur le territoire ? En quoi les nouvelles mobilités peuvent-elles contribuer à régénérer équitablement nos territoires ?

 

Intervenants

 

+ Sandrine De Boras, Responsable Innovation, Transdev

+ Béatrice Jung, Directrice RSE, Transdev

+ Valérie Dreyfuss, Déléguée Générale du Laboratoire de la mobilité inclusive

+ Jean-François Samson, Chef de Projet LH mobilités

+ Modérateur : Cédric Baecher, Co-fondateur, Nomadéis

Ce Positive Lab a permis d’identifier les actions prioritaires à mener ci-dessous :

– Développer l’apprentissage de la mobilité pour éviter le phénomène d’assignation à résidence (personnes âgés, enfants) en intervenant dans les écoles et en créant des plans de mobilité (plans de déplacement d’entreprises) visant à développer la mobilité et à créer du lien social sur le territoire

– Construire des indicateurs pour mesurer la fréquentation des transports publiques, solutions de mobilité partagée

– Accompagner les solutions techniques en créant les conditions pour permettre l’échange et la discussion : faire du temps de transport, un temps convivial

– Inscrire les actions de mobilité inclusives dans les cahiers des charges des collectivités locales pour valoriser la performance liée à l’impact social

Organisé en partenariat avec

Retrouvez la restitution des échanges faite par Béatrice Jung et Sandrine De Boras le 6 novembre