4e

Édition

4

Tables rondes

4

Propositions

Uniquement en ligne

OUVERT A TOUS

Comment faire de la sortie de crise de la COVID-19 un accélérateur et un catalyseur de l'économie positive pour mieux préparer l'avenir ?

Conduit en partenariat avec Bain&Cie,  enrichi par un groupe d’experts et chercheurs et sur la base d’une vaste consultation des citoyens des pays du G20, un projet de 4 propositions majeures sera présenté et discuté à l’occasion du Global Positive Forum,  puis transmis aux Dirigeants du G20 . 

Au regard de la crise sanitaire sans précédent qui traverse le monde et de l’effondrement économique qui en découle, le Global Positive Forum 2020, porte l’ambition de l’Institut de l’Economie Positive d’interpeller et d’engager les décideurs mondiaux vers une transformation positive des modèles de gouvernance.

Qu'est-ce que le Global Positive Forum ?

Alors que le monde vit simultanément de grandes révolutions démographiques, économiques, numériques et environnementales, l’Institut de l’Économie Positive a décidé d’accompagner ces bouleversements avec la conviction que « le monde de demain peut être meilleur que celui d’aujourd’hui » et la volonté d’encourager et d’accompagner l’engagement de tous.

Pour cette 4e édition le Global Positive Forum se déroulera à Paris, en partenariat avec Le Monde. Leaders mondiaux et décideurs économiques débattront devant des dirigeants d’entreprises et des acteurs de la société civile d’une sortie de crise positive sur les 4 thèmes suivants.

Environnement

Gouvernance

Économie

Société

La démarche

L’épidémie de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences économiques, sociales et politiques sans précédent sur l’économie mondiale ébranlent les systèmes de valeurs communs, l’organisation du travail et les vulnérabilités qui en résultent. Cela souligne avec d’autant plus de force les faiblesses identifiées depuis longtemps et donne plus que jamais à l’économie positive sa raison d’être. Avec 85 % des citoyens du G20 prêts à faire des sacrifices à court terme pour des bénéfices à long terme (cf. consultation). La Commission d’experts dirigée par l’Institut de l’Économie Positive a identifié quatre lignes d’action en relation avec l’analyse des enjeux actuels, les changements provoqués par cette situation sans précédent et les attentes des citoyens du G20.

Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir

Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir.

Réinvestir dans l’économie de la Vie

 

Réinvestir dans l’économie de la Vie.

Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé

Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé (One Health).

Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation

 

Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation.

Le groupe d'experts

Bertrand Badré

François Barrault

Béatrice Bellini

Pascal Boniface

Djellil Bouzidi

Pierre-Yves Brossard

Pierre Büchsenschutz

Anne-Charlotte Dagorn

Laurence Devillers

François Gemenne

Patrice Geoffron

Hervé Le Bras

Hervé Le Treut

Dominique Louis

Eric Mestrallet

Bertrand Moineau

Stanislas Pottier

Robert Sebbag

Julia Tasse

Pierre Victoria

Programme en cours d’élaboration non définitif et à compléter. Merci de votre compréhension

9h00 : Ouverture  du 4e Global Positive Forum

+ Mot de bienvenue et Introduction

  • Jacques Attali, Président, Positive Planet & Président du Conseil de Surveillance, Institut de l’Économie Positive

9h10 – 10h05 : Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir.

Dans un contexte où la globalisation s’est imposée comme une dynamique politique puissante, seuls une coopération internationale et des outils de gouvernance supranationaux semblent pouvoir nous assurer un monde plus stable et plus juste. Au cœur d’une année inédite de crise sanitaire et économique, il apparaît nécessaire de renforcer notre résilience globale face aux risques économiques, sociaux, environnementaux, cybernétiques et sanitaires qui se profilent à l’horizon. Cela ne pourra être possible qu’en intégrant de manière approfondie la gestion des risques dans la gouvernance mondiale.

+ Présentation de la mesure pour une gouvernance mondiale du long terme

  • Intervenant à confirmer

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Marc Semo, Le Monde

Keynote :

  • Salomé Zourabichvili, Présidente, Géorgie

Débats :

  • Valérie Masson-Delmotte, co-présidente, Groupe 1 GIEC
  • Antoine Frérot, PDG, Veolia

Autres intervenants à confirmer

 10h05 –11h00 :  Réinvestir dans l’économie de la Vie.

La crise de la Covid-19 a démontré l’importance de secteurs et de professions qui sont, aujourd’hui, en manque de considération (agriculture, alimentation, santé, éducation, culture, etc.). Le G20 a pour objectif de renforcer et améliorer la stabilité du système économique mondial ; comme celle-ci  ne peut être efficace sans stabilité sociale, il est urgent d’investir dans ces secteurs essentiels, et en particulier, dans l’éducation, la santé et les énergies propres. La résilience de toutes les parties prenantes dépendra en fin de compte de la réorientation des investissements et du développement de ces activités. Si les dirigeants politiques ne prennent pas rapidement des engagements forts sur ce sujet, le risque d’une crise systémique et mondiale encore plus grande existe; renforcée par les impacts du réchauffement climatique.

+ Présentation de la mesure pour réinvestir dans l’économie de la vie

  • Pierre Buchsenschutz, Secrétaire général, Auchan Retail
  • Stanislas Pottier, Senior Advisor to the General Management, Amundi

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Marie Charrel, Le Monde

Keynote :

Intervenant à confirmer

Débats :

  • Emmanuelle Duez, Fondatrice, The Boson Project
  • Cécile Renouard, Présidente, Campus de la Transition & Directrice du programme CODEV, ESSEC Business School

Autres intervenants à confirmer

11h00-11h30 : Pause 

11h30 –12h30 : Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé (One Health).

Créée dans les années 2000, l’approche One Health tend à relier l’ensemble des facteurs humains, animaux et environnementaux à la préservation du fondement du bien-être de tout être vivant: la santé. Afin de préserver ce bien commun essentiel et dans un contexte de grave crise pandémique, il est urgent de considérer cette interconnexion entre animaux, humains et écosystèmes comme étant au cœur de l’évolution et de l’émergence des agents pathogènes. Cela doit se traduire par un décloisonnement des disciplines, des sciences et des structures œuvrant à la préservation de la santé sous toutes ses formes, par un effort collectif renforçant la coopération scientifique et par une acceptation large de normes communes et partagées.

+ Présentation de la mesure pour renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé

  • Julia Tasse, Co-Directrice de l’Observatoire Défense et Climat, Institut de Relations Internationales et Stratégiques

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Keynote :

  • Jane Goodall, Éthologue, Fondatrice Jane Goodall Institute [en visio]

Débats :

  • Claire Waysand, Directrice générale, ENGIE

Autres intervenants à confirmer

12h30 –13h25 :  Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation.

Alors que le monde est ébranlé par la crise sanitaire et économique qui a perturbé la scolarisation d’1,5 milliards d’enfants, l’investissement éducatif apparaît comme une condition nécessaire pour réduire la pauvreté et promouvoir un monde durable pour les générations futures. Dans cette période si incertaine, il est impératif de préserver et de renforcer les moyens alloués à l’éducation, tant au niveau national qu’international. L’éducation et la scolarisation des enfants sont des leviers puissants pour donner du pouvoir aux populations les plus défavorisées et leur fournir les clés pour s’approprier les bases d’une société plus positive et d’un monde plus durable.

+ Présentation de la mesure pour lutter contre la pauvreté par le bias de l’éducation

  • Hervé Le Treut, Climatologue, Professeur, Sorbonne Université et Ecole Polytechnique, Membre de l’Académie des Sciences

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Emmanuel Davidenkoff, Le Monde

Keynote :

  • Intervenant à confirmer

Débats :

  • Jean-Pierre Raffarin, Ancien premier ministre
  • Julia Cagé, Économiste, Professeure d’économie, Sciences Po

Autres intervenants à confirmer

 13h25 -14h00 : Clôture

+ Keynote

  • Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire

+ Synthèse du Global positive Forum

  • Olivier Marchal, Président, Bain & Company France

+ Remise officielle des Propositions de l’Institut de l’Economie Positive

  • Jacques Attali, Président, Positive Planet & Président du Conseil de Surveillance, Institut de l’Economie Positive 

Inscriptions en streaming bientôt disponibles

Jacques Attali

Jacques Attali

Président, Positive Planet

Pierre Buchsenschutz

Secrétaire Général, Auchan Retail

Julia Cagé

 Économiste, Professeure d’économie, Sciences Po

Emmanuel Davidenkoff

Directeur de rédaction adjoint, Le Monde

Antoine Frérot

PDG, Veolia

Jane Goodall

Éthologue, Fondatrice Jane Goodall Institute

Dominique Louis

Président, Assystem

Olivier Marchal

Président, Bain & Company France

Valérie Masson-Delmotte

Co-Présidente, Groupe 1 GIEC

Jean-Pierre Raffarin

Ancien premier ministre

 

Salomé Zourabichvili

 Présidente, Géorgie

Julia Tasse

  Chercheuse, Institut de Relations Internationales et Stratégiques

Hervé Le Treut

Climatologue, Professeur, Sorbonne Université et Ecole Polytechnique, Membre de l’Académie des Sciences

Claire Waysand

Directrice générale, ENGIE

Partenaire officiel

Logo Assystem

Partenaires associés

logo Amundi
Logo Veolia

Partenaire expert

Logo Bain

Partenaire ami

Logo Engie

Partenaires soutiens

Logo Auchan Retail
Logo Hauts de seine
Logo Dentons
Logo Cenor

Partenaires médias

Édition 2019

S’engager pour un monde positif

Le Manifeste

Le 3 décembre 2019 s’est tenue la troisième édition du Global Positive Forum sur le thème de l’engagement. Pour perpétuer et accélérer la dynamique enclenchée en 2017 et en 2018 pour les deux précédentes éditions, il est impératif de s’engager et d’agir pour un monde positif. A ces fins un grand sondage a été réalisé :

21 000 citoyens des pays du G20 ont été interrogés sur les priorités à adresser aux Etats, aux territoires et aux entreprises, au nom des générations futures. 

  • Cinq enjeux majeurs ont été identifiés :
  • La protection de l’environnement 
  • La lutte contre la pauvreté
  • L’éducation
  • La transparence
  • Le respect des droits des travailleurs

Le Manifeste présente les résultats de ce sondage, dresse un état des lieux précis des progressions et régressions dans le monde autour de ces cinq thématiques, et incite les acteurs à s’engager pour y répondre.  

​12 engagements concrets ont émergé de ces priorités : 3 engagements sont adressés aux citoyens, 3 aux nations, 3 aux territoires et 3 aux entreprises. 

manifeste couv

Répondre à l'appel des citoyens : 12 engagements pour accélérer la révolution positive

Répondre-à-lappel-des-citoyens-12-engagements-pour-accélérer-la-révolution-positive

Un panel d'intervenants unique

Jacques Attali

Jacques Attali

Président, Positive Planet et Président du Conseil de surveillance, Institut de l’Economie Positive

Photo Lamya Essemlali

Lamya Essemlali

Présidente, Sea Sheperd France

Photo Antoine Frérot

Antoine Frérot

Président, Directeur Général, Veolia

Shirin Ebadi

Shirin Ebadi

Prix Nobel de la Paix, Fondatrice Defenders of Humans Rights Center

Aurélien Barrau

Professeur, Université Grenoble-Alpes

Photo Bruno Lemaire

Bruno Le Maire

Ministre de l’économie, Ministère de l’économie

Présentation

4e

Édition

4

Tables rondes

4

Propositions

Uniquement en ligne

OUVERT A TOUS

Comment faire de la sortie de crise de la COVID-19 un accélérateur et un catalyseur de l'économie positive pour mieux préparer l'avenir ?

Conduit en partenariat avec Bain&Cie,  enrichi par un groupe d’experts et chercheurs et sur la base d’une vaste consultation des citoyens des pays du G20, un projet de 4 propositions majeures sera présenté et discuté à l’occasion du Global Positive Forum,  puis transmis aux Dirigeants du G20 . 

Au regard de la crise sanitaire sans précédent qui traverse le monde et de l’effondrement économique qui en découle, le Global Positive Forum 2020, porte l’ambition de l’Institut de l’Economie Positive d’interpeller et d’engager les décideurs mondiaux vers une transformation positive des modèles de gouvernance.

Qu'est-ce que le Global Positive Forum ?

Alors que le monde vit simultanément de grandes révolutions démographiques, économiques, numériques et environnementales, l’Institut de l’Économie Positive a décidé d’accompagner ces bouleversements avec la conviction que « le monde de demain peut être meilleur que celui d’aujourd’hui » et la volonté d’encourager et d’accompagner l’engagement de tous.

Pour cette 4e édition le Global Positive Forum se déroulera à Paris, en partenariat avec Le Monde. Leaders mondiaux et décideurs économiques débattront devant des dirigeants d’entreprises et des acteurs de la société civile d’une sortie de crise positive sur les 4 thèmes suivants.

Environnement

Gouvernance

Économie

Société

La démarche

L’épidémie de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences économiques, sociales et politiques sans précédent sur l’économie mondiale ébranlent les systèmes de valeurs communs, l’organisation du travail et les vulnérabilités qui en résultent. Cela souligne avec d’autant plus de force les faiblesses identifiées depuis longtemps et donne plus que jamais à l’économie positive sa raison d’être. Avec 85 % des citoyens du G20 prêts à faire des sacrifices à court terme pour des bénéfices à long terme (cf. consultation). La Commission d’experts dirigée par l’Institut de l’Économie Positive a identifié quatre lignes d’action en relation avec l’analyse des enjeux actuels, les changements provoqués par cette situation sans précédent et les attentes des citoyens du G20.

Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir

Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir.

Réinvestir dans l’économie de la Vie

 

Réinvestir dans l’économie de la Vie.

Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé

Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé (One Health).

Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation

 

Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation.

Le groupe d'experts

Bertrand Badré

François Barrault

Béatrice Bellini

Pascal Boniface

Djellil Bouzidi

Pierre-Yves Brossard

Pierre Büchsenschutz

Anne-Charlotte Dagorn

Laurence Devillers

François Gemenne

Patrice Geoffron

Hervé Le Bras

Hervé Le Treut

Dominique Louis

Eric Mestrallet

Bertrand Moineau

Stanislas Pottier

Robert Sebbag

Julia Tasse

Pierre Victoria

Programme
Programme en cours d’élaboration non définitif et à compléter. Merci de votre compréhension

9h00 : Ouverture  du 4e Global Positive Forum

+ Mot de bienvenue et Introduction

  • Jacques Attali, Président, Positive Planet & Président du Conseil de Surveillance, Institut de l’Économie Positive

9h10 – 10h05 : Une gouvernance mondiale tournée vers le long terme pour mieux préparer l’Avenir.

Dans un contexte où la globalisation s’est imposée comme une dynamique politique puissante, seuls une coopération internationale et des outils de gouvernance supranationaux semblent pouvoir nous assurer un monde plus stable et plus juste. Au cœur d’une année inédite de crise sanitaire et économique, il apparaît nécessaire de renforcer notre résilience globale face aux risques économiques, sociaux, environnementaux, cybernétiques et sanitaires qui se profilent à l’horizon. Cela ne pourra être possible qu’en intégrant de manière approfondie la gestion des risques dans la gouvernance mondiale.

+ Présentation de la mesure pour une gouvernance mondiale du long terme

  • Intervenant à confirmer

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Marc Semo, Le Monde

Keynote :

  • Salomé Zourabichvili, Présidente, Géorgie

Débats :

  • Valérie Masson-Delmotte, co-présidente, Groupe 1 GIEC
  • Antoine Frérot, PDG, Veolia

Autres intervenants à confirmer

 10h05 –11h00 :  Réinvestir dans l’économie de la Vie.

La crise de la Covid-19 a démontré l’importance de secteurs et de professions qui sont, aujourd’hui, en manque de considération (agriculture, alimentation, santé, éducation, culture, etc.). Le G20 a pour objectif de renforcer et améliorer la stabilité du système économique mondial ; comme celle-ci  ne peut être efficace sans stabilité sociale, il est urgent d’investir dans ces secteurs essentiels, et en particulier, dans l’éducation, la santé et les énergies propres. La résilience de toutes les parties prenantes dépendra en fin de compte de la réorientation des investissements et du développement de ces activités. Si les dirigeants politiques ne prennent pas rapidement des engagements forts sur ce sujet, le risque d’une crise systémique et mondiale encore plus grande existe; renforcée par les impacts du réchauffement climatique.

+ Présentation de la mesure pour réinvestir dans l’économie de la vie

  • Pierre Buchsenschutz, Secrétaire général, Auchan Retail
  • Stanislas Pottier, Senior Advisor to the General Management, Amundi

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Marie Charrel, Le Monde

Keynote :

Intervenant à confirmer

Débats :

  • Emmanuelle Duez, Fondatrice, The Boson Project
  • Cécile Renouard, Présidente, Campus de la Transition & Directrice du programme CODEV, ESSEC Business School

Autres intervenants à confirmer

11h00-11h30 : Pause 

11h30 –12h30 : Renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé (One Health).

Créée dans les années 2000, l’approche One Health tend à relier l’ensemble des facteurs humains, animaux et environnementaux à la préservation du fondement du bien-être de tout être vivant: la santé. Afin de préserver ce bien commun essentiel et dans un contexte de grave crise pandémique, il est urgent de considérer cette interconnexion entre animaux, humains et écosystèmes comme étant au cœur de l’évolution et de l’émergence des agents pathogènes. Cela doit se traduire par un décloisonnement des disciplines, des sciences et des structures œuvrant à la préservation de la santé sous toutes ses formes, par un effort collectif renforçant la coopération scientifique et par une acceptation large de normes communes et partagées.

+ Présentation de la mesure pour renforcer et relier protection de l’environnement et de la santé

  • Julia Tasse, Co-Directrice de l’Observatoire Défense et Climat, Institut de Relations Internationales et Stratégiques

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Keynote :

  • Jane Goodall, Éthologue, Fondatrice Jane Goodall Institute [en visio]

Débats :

  • Claire Waysand, Directrice générale, ENGIE

Autres intervenants à confirmer

12h30 –13h25 :  Lutter contre la pauvreté par le biais de l’éducation.

Alors que le monde est ébranlé par la crise sanitaire et économique qui a perturbé la scolarisation d’1,5 milliards d’enfants, l’investissement éducatif apparaît comme une condition nécessaire pour réduire la pauvreté et promouvoir un monde durable pour les générations futures. Dans cette période si incertaine, il est impératif de préserver et de renforcer les moyens alloués à l’éducation, tant au niveau national qu’international. L’éducation et la scolarisation des enfants sont des leviers puissants pour donner du pouvoir aux populations les plus défavorisées et leur fournir les clés pour s’approprier les bases d’une société plus positive et d’un monde plus durable.

+ Présentation de la mesure pour lutter contre la pauvreté par le bias de l’éducation

  • Hervé Le Treut, Climatologue, Professeur, Sorbonne Université et Ecole Polytechnique, Membre de l’Académie des Sciences

+ Discussions et perspectives autour des propositions

Modérateur : Emmanuel Davidenkoff, Le Monde

Keynote :

  • Intervenant à confirmer

Débats :

  • Jean-Pierre Raffarin, Ancien premier ministre
  • Julia Cagé, Économiste, Professeure d’économie, Sciences Po

Autres intervenants à confirmer

 13h25 -14h00 : Clôture

+ Keynote

  • Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire

+ Synthèse du Global positive Forum

  • Olivier Marchal, Président, Bain & Company France

+ Remise officielle des Propositions de l’Institut de l’Economie Positive

  • Jacques Attali, Président, Positive Planet & Président du Conseil de Surveillance, Institut de l’Economie Positive 
Inscription

Inscriptions en streaming bientôt disponibles

Intervenants
Jacques Attali

Jacques Attali

Président, Positive Planet

Pierre Buchsenschutz

Secrétaire Général, Auchan Retail

Julia Cagé

 Économiste, Professeure d’économie, Sciences Po

Emmanuel Davidenkoff

Directeur de rédaction adjoint, Le Monde

Antoine Frérot

PDG, Veolia

Jane Goodall

Éthologue, Fondatrice Jane Goodall Institute

Dominique Louis

Président, Assystem

Olivier Marchal

Président, Bain & Company France

Valérie Masson-Delmotte

Co-Présidente, Groupe 1 GIEC

Jean-Pierre Raffarin

Ancien premier ministre

 

Salomé Zourabichvili

 Présidente, Géorgie

Julia Tasse

  Chercheuse, Institut de Relations Internationales et Stratégiques

Hervé Le Treut

Climatologue, Professeur, Sorbonne Université et Ecole Polytechnique, Membre de l’Académie des Sciences

Claire Waysand

Directrice générale, ENGIE

Partenaires

Partenaire officiel

Logo Assystem

Partenaires associés

logo Amundi
Logo Veolia

Partenaire expert

Logo Bain

Partenaire ami

Logo Engie

Partenaires soutiens

Logo Auchan Retail
Logo Hauts de seine
Logo Dentons
Logo Cenor

Partenaires médias

Édition précédente

Édition 2019

S’engager pour un monde positif

Le Manifeste

Le 3 décembre 2019 s’est tenue la troisième édition du Global Positive Forum sur le thème de l’engagement. Pour perpétuer et accélérer la dynamique enclenchée en 2017 et en 2018 pour les deux précédentes éditions, il est impératif de s’engager et d’agir pour un monde positif. A ces fins un grand sondage a été réalisé :

21 000 citoyens des pays du G20 ont été interrogés sur les priorités à adresser aux Etats, aux territoires et aux entreprises, au nom des générations futures. 

  • Cinq enjeux majeurs ont été identifiés :
  • La protection de l’environnement 
  • La lutte contre la pauvreté
  • L’éducation
  • La transparence
  • Le respect des droits des travailleurs

Le Manifeste présente les résultats de ce sondage, dresse un état des lieux précis des progressions et régressions dans le monde autour de ces cinq thématiques, et incite les acteurs à s’engager pour y répondre.  

​12 engagements concrets ont émergé de ces priorités : 3 engagements sont adressés aux citoyens, 3 aux nations, 3 aux territoires et 3 aux entreprises. 

manifeste couv

Répondre à l'appel des citoyens : 12 engagements pour accélérer la révolution positive

Répondre-à-lappel-des-citoyens-12-engagements-pour-accélérer-la-révolution-positive

Un panel d'intervenants unique

Jacques Attali

Jacques Attali

Président, Positive Planet et Président du Conseil de surveillance, Institut de l’Economie Positive

Photo Lamya Essemlali

Lamya Essemlali

Présidente, Sea Sheperd France

Photo Antoine Frérot

Antoine Frérot

Président, Directeur Général, Veolia

Shirin Ebadi

Shirin Ebadi

Prix Nobel de la Paix, Fondatrice Defenders of Humans Rights Center

Aurélien Barrau

Professeur, Université Grenoble-Alpes

Photo Bruno Lemaire

Bruno Le Maire

Ministre de l’économie, Ministère de l’économie

Les actualités du Global Positive Forum